Favoriser l’insertion des Ancien.nes Accueilli.es

Cette mission est inscrite dans le Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF) avec l’ Article L224-11 : « L’association départementale d’entraide entre les pupilles et anciens pupilles de l’Etat participe à l’effort d’insertion sociale des personnes admises ou ayant été admises dans le service de l’aide sociale à l’enfance. A cet effet, elle peut notamment leur attribuer des secours, primes diverses et prêts d’honneur. » L’association agit par conséquent sur plusieurs aspects ;

Apporter un soutien moral : la vulnérabilité ne s’exprime pas qu’en termes matériels. Le manque ou l’inconsistance de lien social est un problème auquel peuvent être confrontés les anciens de l’ASE, dont les supports familiaux peuvent être fragiles ou inexistants. Notre association a à cœur de lutter contre leur solitude et leur isolement.

en allant vers les personnes qui n’ont pas les moyens de se faire connaître et accueillir celles qui nous sollicitent ou nous sont signalées en soignant la qualité de nos accueils et de notre écoute.
Echanger, écouter et se positionner face aux demandes et attentes, c’est le but des permanences d’accueil à l’association.

• Adapter les temps de convivialité pour partager la joie d’être ensemble (spectacles, repas, animations diverses, espace de parole…).

• Aider les personnes à accéder aux services, à la citoyenneté et à la sécurité.

Soutenir les jeunes dans leurs études : Assurer à tous les jeunes un égal accès aux études supérieures fait partie de notre combat. Hors contrat jeune majeur, la vie étudiante des jeunes issus de la Protection de l’enfance reste dans sa quasi-intégralité basée sur des dispositifs de droit commun ne prenant pas en compte la spécificité de leur situation, à savoir l’absence de supports affectifs et matériels stables. Ainsi, notre association aide les jeunes à financer leurs études en leur octroyant une allocation pérenne, s’insérant en complément des aides de droit commun (CROUS, bourse au mérite, APL) et aux revenus du travail. Elle valorise la réussite avec l’accord d’une prime à l’obtention d’un diplôme.

Favoriser l’accès au logement : Notre association est également amenée à devenir un acteur important dans l’aide au logement vis à vis des anciens de l’ASE et dans la prévention des situations de ruptures. Le logement est un poste de dépense très important pour chacun. Nous agissons en faveur du logement en actionnant deux leviers :

• Orienter nos adhérents sans logement vers le droit commun et les dispositifs spécifiques

• Travailler avec les FJT, les CHRS et les bailleurs sociaux

Soutenir l’accès à l’autonomie ; le passage d’un permis de conduire, l’achat de matériel informatique ou des premiers équipements lors d’un emménagement sont autant d’étapes pour pouvoir évoluer vers la vie d’adulte.

Poursuivre l’entraide matérielle auprès des plus vulnérables : Depuis toujours, les ADEPAPE agissent en faveur des plus vulnérables. Pour mener à bien cette mission, elles ont recours aux aides suivantes : secours, prêts, primes diverses.